Quand nous reviendrons à notre place, nous serons parfaitement prêts à mener ce pourquoi nous sommes vraiment et divinement destinés. Nos contributions spécifiques seront plus pures et plus claires et aideront les autres comme jamais. Ce processus est vital car c’est une manifestation des réalités vibratoires supérieures. Nous nous mourrons d’être qui nous sommes.

Dans les dimensions supérieures, les choses se scindent à cause des énergies pures présentes qui nous séparent de toutes les énergies d’individuation. Dès lors, il est plus que temps de se demander ce que nous désirons vraiment, et de noter ce qui nous vient des plus naturellement, ce qui nous passionne le plus, ce que nous connaissons le plus ou ce que nous désirons connaître. Tout ce qui n’est pas de cela doit être laissé à quelqu’un d’autre, ce ne sera pas à nous de le faire. Cela se produit depuis de nombreuses semaines et continuera à se produire encore pour s’assurer que tout le monde soit monté à bord. Quand nous reviendrons à nos places, à nos objectifs, nous vibrerons plus haut grâce au support du solstice et à la clarté que ces derniers mois nous ont offerts. Nous approcherons alors et nous offrirons nos dons de façon innovante et différente. Cette nouvelle façon induit une bien plus grande appréciation pour nous même et pour qui nous sommes vraiment.

Quand quelque chose nous a été retirée (même si c’est temporaire) nous avons l’opportunité de réaliser combien elle comptait pour nous. Nous sommes peut-être incapable de savoir combien nous sommes spécial tant que nous restons dans nos routines ou que notre environnement reste inchangé (celui qui nous permettait de savoir qui nous étions et de l’exprimer jusqu’alors).

Les choses reviendront, différentes, tout comme nous. Il est possible que vous ayez fait un rêve avec de l’eau, la perte de toutes vos possessions, que vous entriez dans une nouvelle maison ou un nouvel espace, que vous deviez appeler la police car vous pensiez que toutes vos possessions avaient été volées. C’est une manifestation du réel nettoyage que nous subissons ainsi que de la libération de nos vieux bagages derrière nous.

Quand nous entrons dans des dimensions de réalité supérieures, nous ne pouvons pas prendre nos vieux ‘fantômes’ qui vibrent à des vibrations inférieures, alors nous voilà, nous nous sentons ‘tout nus’. En plus, les choses peuvent nous sembler décalées, incorrectes, nous ne savons pas pourquoi. Nous pourrions avoir l’impression de ne pas être à notre place encore, on se sent en dehors. Cela est dû, d’une part, à cette volonté d’attendre l’arrivée du plus grand nombre d’âmes possibles quand l’énergie va véritablement monter en puissance en Mars et, de l’autre, à l’harmonisation raffinée que nous subissons. Nous n’avons pas encore atterri mais les pièces se rassemblent.

Oui, nous allons retrouver nos marques, ce sera mieux qu’avant et nous nous connecterons à la Source de façon plus achevée. Nous serons alors capables d’offrir notre contribution à partir d’un niveau d’âme plus haut ce qui ouvrira sur une réalité dimensionnelle plus raffinée encore … l’humanitarisme. En continuant notre processus évolutionnaire spirituel, nous commençons à entrer de plus en plus dans un espace de service à l’humanité. Cela peut se faire avec l’intense désir de quitter nos anciennes manifestations, de laisser nos anciennes vies derrière nous, de plonger dans la dimension humanitariste ou peut-être d’avoir un besoin inassouvi de nous connecter aux autres.

Le processus nous sert à purger et à centrifuger tout ce dont nous n’avons plus besoin. Ce qui reste est un moi purifié de l’énergie divine. Dans les dimensions supérieures, cette tendance ancestrale à la survie n’est plus mise en avant (cela deviendra d’autant plus évident avec l’arrivée des énergies en Mars que ça ne l’est maintenant) tout comme ce besoin de lutter pour l’assouvissement de nos besoins qui va disparaître doucement. Il nous reste un véhicule d’amour qui a besoin d’un débouché. Nos mois individuels ne sont plus notre focalisation première tout comme qui nous sommes est dissout ou du moins en cours de l’être. Une autre manifestation de notre arrivée dans la réalité vibrationnelle plus élevée qui s’intensifie grandement est le facteur diversité. Plus nous vibrons haut, plus nous aurons besoin d’identifier notre dépassement énergétique et en reconnaître la valeur. Mais il nous faudra identifier un dépassement vibratoire supérieur plutôt que la différence de nos points de vue.

En fait, et ce processus va s’accélérer, il se produit une colère et une haine intense lorsqu’il y a différents points de vues, perceptions et opinions. Cela se produit afin de les libérer et d’aller plus haut. Ces contextes deviennent très intenses et inconfortables afin de nous placer dans un espace où nous désirerons et souhaiterons accueillir quelque chose bien meilleur.

Si nous pouvons identifier ce que nous avons finalement en commun avec quelqu’un avec qui nous avons des points de vue différents, nous pouvons nous retrouver dans cette zone. C’est une émotion de passion identique, un niveau identique de volonté de s’occuper des autres, une véritable compassion et un désir de changement voire même la simple expression de l’amour ? Nous croyons de façon générale en ce que nous faisons parce qu’en fait nous souhaitons aider et faire une différence.

Dans les réalités vibratoires inférieures se produisent de grandes perceptions erronées. On y voit toujours les choses via le filtre dense des croyances décalées issues de la déconnexion ou des « moi » égotiques. Nous avons tellement tendance à nous accrocher désespérément à ces croyances car nous pensons en noir et blanc considérant que notre chemin est le seul possible... parce que nous pensons que c’est le meilleur et le plus élevé.

Finalement nous allons tous vers un espace vibratoire plus haut mais en le manifestant via ces zones de points de vue différents et de diversité qui transpirent des croyances plus denses. Identifier les zones de chevauchement d’une émotion ou d’un objectif vibrant plus haut peut nous unir à nouveau. Et la haine et la colère vont s’intensifier jusqu’à ce que cela devienne assez intolérable pour que nous choisissions de créer une volonté d’unité et de changement. C’est ainsi que la réalité de la polarité fonctionne. L’ombre sert toujours à guider vers une voie supérieure.

Les perceptions seront un sujet brûlant dans les temps à venir car elles nous retiennent au sein de toutes nos créations désagréables et elles servent, au final, à nous garder enfermés dans une réalité vibratoire inférieure. Celle-ci nous empêche d’accéder à l’unité, à la foi, à la self-estime et tout ce qui vibre plus haut. Ces perceptions erronées sont dans nos têtes, c’est pourquoi elles peuvent être changées. La plupart des choses que nous croyons être vraies, ce que nous connaissons de leurs fonctionnements ne sont qu’une croyance erronée. Nous pouvons les abandonner, c’est nous qui les avons créées.

Rester dans notre créativité, communier avec la nature, rester hors de nos têtes et dans la réalité qui est réellement et véritablement devant nous (la nature, la terre et les plaisirs simples) peuvent grandement nous aider. Si nous dépassons ces conceptions erronées en essayant des attitudes et des réactions différentes, nous pouvons commencer à bouger de nos routines. Cela peut sembler bizarre au départ, comme écrire avec la main gauche pour un droitier mais pensez à la différence que vous créez dans vos vies. Si nous devions demander à quelqu’un de proche de nous dire comment nous continuons de nous tirer dans les pieds, il serait sans doute ravi de nous le dire. Nous pouvons partir de là … cela peut être une opportunité de nous ouvrir les yeux ou pas mais au moins, cela apportera une lumière sur nos propres perceptions erronées et nous serons alors libres de créer quelque chose de nouveau !

Vous souhaitant le ciel dans votre cœur, les étoiles dans votre âme et les miracles dans votre vie en ces temps miraculeux.

Jusqu’à la prochaine fois Karen

source: adapa.org
Publié par paprika