-"Oui, c'est bien moi. J'ai trouvé la forme qui correspond aux vibrations de ma nouvelle existence. Cette forme sous laquelle tu me vois est la résultante logique de plusieurs incarnations que j'ai eu et cela s'est fait tout naturellement à l'instant même où j'ai réintégré la dimension où je me trouve. La transition a été très rapide car, comme tu le sais, j'avais vécu ce que vous appelez cette expérience de la "mort initiatique" lors d'une cérémonie druidique sur Terre. Je connaissais donc déjà le "chemin" !"

-" Tu es encore plus belle et plus lumineuse ! Je suis heureux d'être ta flamme jumelle", ne puis m'empêcher de lancer car c'est ce que je pense vraiment en cet instant...

-"Je te remercie et je suis heureuse aussi d'être ta flamme jumelle ! Mais nous devons profiter du temps qui nous est donné pour travailler et décortiquer ce qui doit l'être. Aujourd'hui, je dois t'emmener dans un endroit ou plutôt une zone du monde astral pour te montrer certaines choses qu'il faudra retranscrire afin d'informer les personnes qui auront des oreilles pour entendre. Es-tu d'accord ?"

-"Comment pourrais-je refuser ? Je sais que je ne dois pas prendre tout cela comme un privilège mais c'est quand même une expérience très excitante pour moi. Si tu penses que je suis assez compétent pour cela, alors mon devoir est de t'écouter."

-"Eh bien, il ne s'agit pas de m'écouter, mais d'observer et d'écouter ce que certains êtres font croire aux êtres humains. Le lieu où nous allons nous rendre pourra te sembler bizarre et même destabilisant pour toi, car il est dans une zone du bas-astral, mais tu n'as rien en craindre si tu restes branché sur ton coeur comme tu as appris à le faire. De toute manière, je serais avec toi et tu ne seras qu''observateur. Les êtres que tu verras ne te verront pas, alors n'aies aucune inquiétude, quoi qu'il arrive."

Au même moment qu'elle finit sa phrase, je me sens happé dans son aura et je me retrouve envahi par une lumière à la fois colorée et parfumée, une nette senteur de rose qui me fait ressentir une paix profonde et un sentiment de confiance totale.

Peu à peu, tout redevient normal dans ma vision et je me rend compte que nous sommes devant ce qui ressemble à un vieil immeuble à l'abandon, sale, gris. Mâ se trouve à côté de moi et, déjà, elle s'avance dans le hall d'entrée dont le sol est couleur de rouille. Je la suis et je sens alors une odeur de moisi, puis je ressens des drôles de vibrations qui mettent mon âme mal à l'aise. Je ne comprends pas ce qu'on fait là et demande :"Où sommes-nous ? C'est quoi cet endroit ?"

-"Nous sommes chez les esprits imposteurs qui s'amusent à tromper l'homme avec des messages que certains médiums sur terre recçoivent et diffusent sans aucun discernement. Ils profitent de cette mode des channelings qui s'étend de plus en plus sur terre pour faire passer des messages qui ne font qu'entretenir la confusion ou la peur. La plupart font cela uniquement pour se divertir et pour inquiéter mais certains d'entre eux sont manipulés eux-mêmes par des esprits reptiliens. Viens, allons-les observer. Sois sans crainte, ils ne peuvent pas nous voir."

Je me sens alors à nouveau happé et, durant quelques secondes, j'ai l'impression que nous traversons une zone d'un brouillard verdâtre qui obscurcit ma vision... puis nous nous retrouvons dans une grande salle où règne un désordre incroyable, des morceaux de chaises et de tables sont éparpillés sur le sol qui a toujours cette couleur de rouille. Autour de la seule table qui semble intacte sont réunis quelques hommes et une femme qui ont l'air plus ou moins ivres et qui discutent entre eux. Ilsemblent à pleine discussion et les paroles de l'un d'entre eux résonnent dans ma tête :"

"Moi, j'ai trouvé un truc infaillible. Je capte dans leurs pensées les connaissances ésotériques qu'ils ont pu lire dans certains ouvrages, puis je les réutilise en y ajoutant des révélations qui n'en sont pas, des choses que j'invente, tout en jonglant bien avec des mots qu'ils adorent, comme lumière, amour, harmonie, ascension, etc... Et comme j'ai réussi à les persuader que je suis un Ange, ils sont tellement enchantés d'avoir ce privilège que je peux leur raconter n'importe quoi ! Et lorsque certains me posent des questions embarrassantes, je leur répond qu'ils ne sont pas encore en mesure de comprendre, qu'ils doivent me faire totalement confiance !"

Il se met à ricaner tout seul et l'un des autres hommes au visage morne et maigre se lève brutalement pour s'exclamer : -"Pour moi, c'est un peu plus sérieux car je parviens à leur faire croire que je suis Jésus ou un autre Maître ascensionné et que je viens les prévenir des catastrophes naturelles qui vont arriver à tel endroit sur leur planète et ces huluberlus se chargent de faire peur à tout le monde en diffusant ces informations." Ils sont tellement naïfs que ça marche à tous les coups !"

La femme qui assise à un bout de la table prends la parole : "C'est quand même assez cruel. Moi, je préfère les flatter, leur faire croire qu'ils sont missionnés pour sauver le monde...."

La femme s'interrompt soudainement car, à sa grande surprise, le corps de Mâ se matérialise soudain devant cette assemblée et cela surprend tout le groupe L'homme au visage maigre et qui se tient encore debout, semble troublé et lance d'un ton colérique "Qui êtes-vous ? Que faites-vous ici ? Nous ne voulons pas être dérangés !"

Mâ observe un instant, silencieuse, chacun de ces êtres et ils semblent alors à la fois génés et confus. Je comprend alors intuitivement qu'ils se rendent compte qu'ils ont affaire à un être venant d'un plan supérieur au leur. Mais la voix de Mâ résonnent alors dans toute la salle : "Ne soyez pas si surpris. Vous savez bien pourquoi on m'envoie ici. Combien de fois devra-t-on vous le répéter : cessez ce petit jeu et laissez les humains tranquilles !"

Le premier homme qui parlait au début proteste alors : -"Et pourquoi ne dites-vous pas plutôt aux médiums de cesser de nous appeler ? Après tout, ce sont eux les fautifs, alors qu'ils ne s'en prennent qu'à eux-mêmes ! S'ils veulent bavarder avec nous, c'est à leurs risques et périls."

La voix de Mâ résonne à nouveau, calme et ferme : "Vous trompez ces personnes, vous les égarez et les trahissez, et cela, sachez-le bien, est aussi à vos risques et périls, car en agissant ainsi, vous renoncez à une existence beaucoup plus lumineuse et plus harmonieuse. Si la foi des personnes que vous trompez était plus éclairée, s'ils étaient plus tournés vers les choses de l'esprit et du coeur, vous ne pourriez pas les berner aussi facilement. Mais nous veillerons désormais à faire connaître vos agissements et à mettre en lumière vos mensonges et vos fausses révélations. Réfléchissez-y et lorsque vous serez prêts à renoncer à ce décor qui reflète l'état actuel de votre mentalité , nous vous guideront vers des zones plus transparentes. Changez de mentalité et le décor suivra."

Mâ ne rajoute plus rien et je vois chacune des personnes prises dans une évidente reflexion. Sauf l'homme debout qui lance :"J'en ai assez de ces foutaises, je n'ai rien à faire ici.." puis il disparaît dans la seconde même, comme aspiré dans le néant. Puis tout se brouille dans ma vision et je me sens à nouveau "emporté" dans l'aura de Mâ et lorsque tout redevient normal, nous nous retrouvons dans cet endroit brumeux qui n'en est pas un, comme suspendu entre le temps et l'espace. Et les yeux de Mâ qui m'observent avec une telle tendresse, une telle douceur...

"Voila ! Nous n'avons pas pu prolonger cette expérience car, comme tu as pu t'en rendre compte, la zone où nous étions fais partie du bas-astral et il n'est jamais bon qu'une âme incarnée s'y attarde trop longtemps. Je voulais simplement que tu vois cela pour que tu dises à qui voudra bien l'entendre, comment des entités peu évoluées peuvent tromper l'homme à travers certains channelings. Il y a beaucoup de médium dans ton monde et la plupart sont tout à fait honnêtes, mais certains manquent de discernement et surtout d'humilité. Or, les messages qu'ils véhiculent font souvent plutôt gonfler l'ego de ceux qui les lisent que d'épanouir leur humilité, leur simplicité et leur amour désintéressé. Si certains des ouvrages qui remplissent vos bibliothèques ne vous amènent pas à développer ces trois caractéristiques fondamentales, dites-vous bien qu'ils ne sont là que pour provoquer en vous une "indigestion mentale" qui finira par vous dégoûter de toute recherche intérieure. Lorsque certains comprendront qu'ils ont été trompés, ils ressentiront de la colère, de la haine et n'accorderont plus aucune confiance à la recherche intérieure, à l'amour, l'harmonie, la compassion, etc... parce que, dès le départ, tous ces mots ne sont pour eux que des bouées de sauvetage."

-"Je comprends bien... mais cela veut-il dire qu'il faille s'arrêter de lire ? Il y a quand même des livres dont les messages proviennent d'une bonne source et qui amènent les gens sur une voie positive et constructive."

-"Oui, bien entendu, et il n'est point question de jeter vos livres au panier, mais de bien faire comprendre qu'un livre reste un support extérieur... et pourtant, dans les plus beaux enseignements qui vous sont donnés à travers ces ouvrages, quel est celui qui est toujours mis en évidence ? N'est-ce pas celui qui vous dit : "La solution est à l'intérieur de vous, pas à l'extérieur ?" D'ailleurs, est-ce que ce sont les livres qui t'ont aidé à éveiller l'esprit divin qui est en toi ? Est-ce la connaissance que tu as puisé dans ces ouvrages qui t'ont reconnecté avec ta flamme jumelle ?"

-"Non, c'est vrai ! C'est même plutôt lorsque j'ai commencé à me dire que je n'avais plus besoin de tout cela pour m'aimer et pour aimer les autres. Cela fait bien trois ans que je ne lis plus vraiment. C'est en commençant à regarder réellement l'être que je suis, sans aucun artifice, sans aucun masque, sans aucune étiquette, nu de tout savoir, de toute connaissance, que certaines choses ont commencé à bouger intérieurement. C'est là qu'il y a eu le déclic, un lâcher-prise avec tout ce qui peut exister de superflu dans ma personnalité, puis la rencontre avec l'esprit divin qui est en chacun de nous et auquel on ne peut donner aucune étiquette, aucun masque... Mais que faut-il faire alors ? car tu me demandes d'écrire tout cela... et ce ne sera qu'un écrit de plus."

-"Oui, ce ne sera qu'un écrit de plus, mais il aura pour effet de faire réfléchir certaines personnes qui s'imaginent encore que ces connaissances sont indispensables pour parvenir à la réalisation de leur être. J'ai connu et vécu avec certaines personnes sur Terre qui, de toute leur existence, n'ont jamais lu aucun livre que celui de leur coeur, et qui ont atteint un niveau de réalisation spirituelle que peu d'êtres humains connaissent. Vous pourriez pourtant les questionner sur tous les sujets que vous voudriez, ils vous donneraient toutes les réponses... tout simplement parce que c'est l'Esprit qui est en eux qui s'exprime et non pas leur mémoire de ce qu'ils ont pu emmagasiner dans leur subconscient. Alors dis-leur à ceux qui t'écouteront... dis-leur de faire attention aux mots et aux concepts qu'ils accumulent dans leur mémoire afin que ceux-ci n'ajoutent pas des écorces en plus autour de leur ego qui a plutôt besoin de quitter tous ses vêtements. Lorsque vous devez prendre une douche, vous n'y allez pas tout habillé, n'est-ce pas ! Ainsi en est-il pour la "douche de l'âme" qui vous attend... si vous daignez seulement vous y rendre !"

(Fin de la communication)

Une expérience de Régis, du forum essania

source: essania.actifforum.com
Publié par Juan-Matus