Nous vous présentons cette image de chemin, de place, de route qui se croisent parfois, pour vous faire comprendre que le présent, le passé, le futur, tout est relié, tout est interconnecté. Par contre, à ce moment précis de votre civilisation, tout va basculer, tout va changer d’une façon dont vous n’avez même pas conscience. Beaucoup d’entre vous appellent ce changement, mais lorsque vous saurez réellement quel sera ce changement, vous en serez parfois terrifiés, parfois émerveillés.

Ceux que nous appelons les grands ancêtres sont aussi très présents pour aider à ce changement. Pourquoi croyez-vous qu’à l’époque actuelle les êtres, essentiellement des occidentaux, se ressentent malgré eux comme une filiation envers cette culture qui n’est pas la leur mais qui est restée protégée, protégée d’un engloutissement dans le matérialisme. Ces anciens ont été protégés parce qu’ils n’ont jamais donné le pouvoir à d’autres, le pouvoir de prier pour eux, le pouvoir diriger leur vie, le pouvoir que les dirigeants occidentaux ont sur tous vos peuples ; ils sont restés centrés et reliés en permanence. Oh bien sûr, eux aussi ont fait des erreurs, parfois même des erreurs d’appréciation mais ils gardaient néanmoins le sas ouvert entre eux, leur civilisation et leur Grand Esprit, ainsi qu’ils le nomment. » Depuis tout à l’heure il y a, en accord avec nos frères de Lumière, la présence certains grands esprits. Ils sont très heureux de lire en nos cœurs mais ils voudraient nous dire, comme nous le disent nos guides :

« Hâtez-vous, cela est important. Il arrivera un moment où vous aurez du mal à vous connecter à votre propre Divinité, où vous aurez du mal à vous relier aux merveilleuses sources d’énergie et d’Amour de notre Grand Esprit car il y aura tellement de turbulences qu’il vous faudra décupler d’efforts, ne serait-ce que pour instaurer le calme et la paix en vous. Vos traditions et les nôtres pourraient être identiques si vous n’aviez pas oublié votre appartenance. A l’origine, elles étaient totalement semblables car venant de la même Source, puis certains ont oublié, une partie des nôtres s’est aussi perdue, s’est égarée, une autre partie a rejoint le Grand Esprit.

En fait, vous recevez un enseignement qui correspond à ce que vous êtes, vous peuple habitant ce que vous appelez le monde occidental. Le fondement est le même ; les paroles diffèrent mais l’essentiel, c’est de savoir que nous les Grands Etres, nous sommes reliés à vous, les enfants de la Terre, que nous allons travailler de plus en plus avec nos frères des étoiles avec qui nous sommes en relation permanente. Nous avons revêtu nos robes de lumière afin de pouvoir être plus proches de vous. Lorsque nous disons « revêtu nos robes de lumière », nous voulons dire que nous nous densifions un peu plus afin de vous aider, ce que nous faisons au travers de vos pensées, de vos désirs de retrouver la Source, de retourner et de retrouver notre Grand Esprit sacré.

Bien sûr ce que nous appelons nos rituels, c’est-à-dire l’hommage que nous rendons en permanence à tout ce que nous ressentons, à la vie (que nous ressentons et que nous voyons autour de nous) ne correspondra pas forcément à ce que vous êtes : chaque peuple, de par le monde, doit retrouver le chemin du Divin à sa manière. Notre manière s’est perpétrée, il faut que vous trouviez réellement la vôtre. Votre chemin, assurément, croisera le nôtre encore une ou plusieurs fois, nous nous retrouverons sur la grande place où tous les chemins aboutissent et d’où ils repartent. Nous échangerons vibratoirement et nous reprendrons nos chemins respectifs.

C’est un grand moment, un très grand moment qui s’annonce et vous aurez besoin de l’aide de tous les grands anciens, de tous ceux qui ont eu la connaissance de la vie sur ce monde, sur cette sphère, de tous ceux qui ont eu la parfaite relation avec la mère-Terre et avec tout votre système solaire, vous aurez l’aide de tous ceux qui ont pu comme nous l’exprimer.

L’aide que pourra avoir cette planète sera considérable mais nous l’espérons suffisante car l’humanité actuelle est très malade et dans le plus grand désarroi. Elle ressent intuitivement ce changement, une grande partie s’y oppose, une petite partie l’appelle de tout son cœur et nous, nous sommes là, multitude d’Amour, multitude de lumière, pour vous guider, pour aider aussi à l’accouchement de notre mère-Terre, de votre mère- Terre. »

Les grands ancêtres sont autour d’un feu, je vois des habits bariolés et ils absorbent une boisson spéciale faite avec des herbes particulières et des champignons. Ils sont une douzaine, six hommes et six femmes.

Ils me disent :

« Pour nous c’est une aide, c’est ainsi que nous faisons pour entrer plus vite en contact avec l’Universel, avec le Grand Esprit et aussi avec nos Grands Ancêtres car le lien n’est pas coupé. Nous savons que nous pouvons aller au-delà de ces pratiques, nous pouvons le faire simplement par l’esprit mais nous voulons continuer ces pratiques pour initier ceux qui sont encore novices, qui n’ont pas encore la capacité de se relier et de se connecter par eux-même aux Grands Ancêtres et au Grand Esprit.

Par les pratiques et les demandes que nous formulons, nous pouvons faire se manifester nos ancêtres et aussi des êtres venant d’autres parties de notre galaxie. Nous sommes en relation permanente avec les êtres vivant dans d’autres parties de notre galaxie et parfois bien au-delà. Nous n’éprouvons aucune peur, aucune crainte dans cet échange car nous avons une confiance absolue. »

Maintenant je vois leur visage : il y a un homme et une femme, tous deux âgés ; les autres sont jeunes, ils sont en apprentissage.

Ils me disent :

« Nous avons été les jardiniers de cette Terre, nous arrivons de civilisations qui viennent de bien au-delà de la mémoire humaine et nous serons encore sur ce monde bien longtemps après qu’il aura changé. Lorsque le nouveau monde sera établi, nous aussi nous serons complètement transformés, nous n’aurons plus besoin de supports matériels, nous n’aurons plus besoin de l’aide des plantes quelles qu’elles soient, nous serons, comme vous pourrez l’être, des êtres réalisés. »

Je vois maintenant ces routes à l’infini qui aboutissent sur des places où se trouvent des groupes et repartent vers d’autres places où se trouvent d’autres groupes. Ce sont les futures bases qui se mettent en place pour la vie à venir. Lorsqu’ils me disent des bases, prenez-le dans le sens vibration-énergie.

Ils me disent encore ceci avant de nous quitter :

« Au travers de vos frères, de nos frères, vous êtes guidés comme nous pourrions le faire. N’oubliez pas, l’enseignement n’est qu’un. Il y a certes plusieurs routes qui mènent à cet enseignement premier mais l’enseignement restera toujours immuable, toujours dans sa vérité, dans la vérité du plan Divin.

Même si nos traditions - que nous avons gardées depuis la nuit des temps – et vos traditions se rejoignent, le langage n’est pas tout à fait le même car vous êtes différents. Même si nous nous sentons très proches de vous, le langage que nous employons n’est pas forcément celui que vous pourriez comprendre et employer à votre tour, mais la seule chose importante est de nous relier, de nous retrouver dans l’essentiel ou dans l’essence car peu importe le langage, seules les lois Divines ont de l’importance.

Vous les apprendrez et vous les mettrez en pratique tout comme nous, nous les connaissons et nous essayons de les mettre en pratique. Lorsque nous disons « nous essayons », nous sommes (tout au moins nos frères qui sont sur la Terre) soumis aux mêmes turbulences que vous, aux mêmes perturbations et même s’ils ont beaucoup plus de facilité que vous pour rentrer en contact avec nous, ils subissent aussi les interférences.

La vie dans la matière, surtout dans ce que vous appelez votre matérialisme, a une puissance considérable, la puissance de l’autre côté de la lumière, de cette énergie qui deviendra différente et qui n’est déjà plus la vôtre. Nous vous demandons de reconnaître non seulement ce que vous êtes mais de reconnaître de plus en plus tous vos frères qui vibrent sur la même fréquence que vous. Vous en rencontrerez de plus en plus, de races, nous n’allons pas dire de religions car les êtres libérés n’ont pas de religion, d’appartenances différentes. Donc avec les moyens qui sont actuellement mis en place, qui vous sont donnés, vous aurez la possibilité de rentrer en relation avec beaucoup d’êtres de par le monde. »

Je vois maintenant le groupe qui était assis. Il se lève et s’écarte du feu. Ils mettent une poudre dans le feu et je vois une grande flamme violette s’élever. Plus la flamme violette s’élève, plus elle se morcelle, elle fait des petites volutes séparées les uns des autres. Ils regardent cette flamme violette pendant un moment. Maintenant il semble que le temps s’accélère. Je les vois tous assis assez loin du feu, à deux trois mètres et l’homme plus âgé vient remettre une poudre dans ce feu. Maintenant c’est une immense flamme dorée, mais pas comme le feu, avec des étincelles qui forment des étoiles. Lorsque cette flamme se manifeste, je vois tous les êtres qui entourent ce feu honorer la Terre par une salutation, honorer le ciel par une autre salutation, honorer la vie.

Je ne vois plus rien, j’entends simplement :

«Que notre Grand Esprit bien aimé vous protège. Sachez que nous, les Grands ancêtres, nous les Grands Sages sommes très actifs auprès des nôtres mais aussi auprès de toutes les âmes pures qui sont reliées à nous. Nous sommes heureux que cette route ait pu être tracée entre vous et nous. Elle aurait pu l’être d’une autre façon mais elle l’a été dans l’énergie.»

Les Grands Ancêtres

source: assoc.wanadoo.fr
Publié par paprika