2 - Le don issu de la pitié qui abaisse : 'pauvre personne'... Il y a dans ce don, un désir de compensation, 'si j'étais à sa place, j'aimerai qu'on en fasse autant' 'je n'aimerai pas être comme elle..." L'esprit enregistre : don de plainte et peut amplifier le manque.

3 - Le don issu de la colère 'comment Dieu ou les hommes peut-il laisser faire cela' Je vais rectifier cela... L'esprit peut enregistrer : don d'injustice ...

4 - Le don calculé : si je donne tant, je pourrai les retirer des impôts ou encore, si je donne l'univers me redonnera plus... L'esprit enregistre : don manipulé...

Il y a bien d'autres cas possibles, seul l'intériorisation peut chercher la vérité qui appartient à chacun.

Il y a aussi ceux qui ne donnent pas ou très rarement. Et là aussi c'est très intéressant de comprendre le fonctionnement intérieur.

1 - Cela ne m'intéresse pas. J'ai d'autres soucis...

2 - C'est de leur responsabilité et je n'y suis pour rien. Pourquoi se mêler aux affaires des autres ?

3 - Je ne veux surout pas voir la misère du monde

4 - Pourquoi je donnerai ? on ne me donne rien à moi.

5 - Je choisis en conscience de ne pas donner car je ne le sens pas.

6 - Je donne quand je veux à qui j'ai choisi.

... et bien d'autres cas.

Vous pouvez constater que donner ou ne pas donner n'est pas bien ou mal. C'est un choix personnel responsable.

C'est simplement l'état d'esprit intérieur qui peut nous faire du bien ou du mal. Il n'y a aucun jugement divin mais une réaction émotionnelle qui génère du bien-être ou du mal-être.

Chacun est totalement libre, c'est le grand cadeau du libre arbitre.

Belle journée Joéliah

pour amourdelumiere.com

source: amourdelumiere.com
Publié par joss