Gardez-vous des faux prophètes, qui viennent à vous vêtus en brebis mais qui au-dedans sont des loups rapaces. C’est à leurs fruits que vous les reconnaîtrez… Matthieu (7/15)

Pour vous, ne vous faites pas appeler maître car vous n’avez qu’Un Seul Maître et que vous êtes tous frères… On n’appellera personne maître, ni père, ni docteur. Matthieu (23/8-10).

Vous aussi légistes, vous êtes malheureux, vous qui chargez les hommes de fardeaux accablants et qui ne touchez pas vous-mêmes d’un seul de vos doigts à ces fardeaux. Évangile de Luc (11/46)

Malheureux êtes-vous légistes, vous qui avez pris la clé de la connaissance : vous n’êtes pas entrés en vous-mêmes, et ceux qui voulaient entrer, vous les en avez empêchés. Luc (11/52)

Malheureux êtes-vous lorsque tous les hommes disent du bien de vous : c’est en effet de la même manière que leurs pères traitaient les faux prophètes. Luc (6/26)

Comment pouvez-vous dire : « Nous avons la sagesse, car la loi du Seigneur [est avec nous] ? Oui, mais elle est devenue une loi fausse, sous le burin menteur des scribes. [Note : le burin des scribes devait servir à graver dans la pierre les décrets royaux. Ceux-ci étaient sans doute présentés comme conformes à la loi de Dieu, ce que Jérémie conteste ici]. Les sages sont confondus, ils s’effondrent ; ils méprisent la Parole du Seigneur : en quoi donc peuvent-ils se dire experts ? La Bible, Jérémie (8/8-9)

C’est faux ce que les [faux] prophètes prophétisent en Mon Nom, Je ne les ai pas envoyés, Je ne leur ai rien demandé, Je ne leur ai pas parlé. Fausses visions, vaticinations, mirages, trouvailles fantaisistes, tel est leur message prophétique ! Jérémie (14/14)

Ainsi parle le Seigneur : Ne faites pas attention aux paroles des [faux] prophètes qui vous prophétisent ; ils vous leurrent, ce qu’ils prêchent n’est que vision de leur imagination, cela ne vient pas de la Bouche du Seigneur. Jérémie (23/16)

Je vais m’en prendre aux [faux] prophètes qui par leur fausseté et leurs balivernes égarent Mon Peuple ; Moi, Je ne les ai pas envoyés et Je ne leur ai rien demandé ; ils ne sont d’aucune utilité pour ce peuple. Jérémie (23/32)

source: ascensionfraternelle.blogspot.com

Publié par laurent