Maintenant, comme vous le savez, Shaumbra, en particulier, vous avez une crainte des serpents. Il y a une bonne raison à cela.

Le serpent a enroulé son corps, a levé sa tête et a dirigé des énergies de crainte de ses yeux directement dans les siens. Ceci a débranché tout ce qu'elle avait jamais appris ou étudié. Il l'a figé pendant un moment. Elle a poussé des cris perçants, et elle s'est mise à courir à une vitesse étonnante, pour retourner de nouveau au village d'où ils étaient partis ce matin. Elle est partie tellement rapidement que les autres dans le groupe ne pouvaient pas même l'attraper et la calmer. Elle a été remplie avec tellement de crainte ! Elle a été tellement profondément terrifiée par ce serpent qu'elle a oublié chaque outil qu'elle avait appris.

Le serpent était très heureux avec ses activités et sa puissance, parce qu'il n'avait même pas eu besoin de s'exécuter. Il a effrayé cet humain. Elle s'en est allée ! Il a immédiatement glissé de nouveau sous les buissons, hors de la vue, à l'écart des autres trois Shaumbra qui sont restés. Ils étaient confus. Ils n'ont pas su quoi faire. Ils étaient tristes qu'un de leurs proches soit retourné de nouveau au village, et tristes de penser qu’il ne reprendrait probablement pas sa voie d'accès sur cette route de l'ascension pendant un certain temps. Ils ont discuté brièvement, et ont décidé de continuer sur la route. Ils ont remercié et béni parce qu'au moins personne n'avait été blessé.

Les trois Shaumbra restant ont continué sur la voie, appréciant le jour, quand un serpent est apparu de nouveau de sous les buissons. Il s'élança sur la route, en contact direct avec un des mâles. Il s'est enroulé, a pointé sa tête vers le haut et a ouvert sa bouche pour exposer ses dents aiguës. Le Travailleur de la Lumière dit : « Je vais te tuer. Tu me rends agressif ! Tu as effrayé un des nôtres. Je vais te tuer une fois pour toutes ! ». Il a tiré son couteau hors de la gaine, a tenu son bras en arrière, et était sur le point de frapper un coup, quand le serpent enroulé sur lui-même, fonce et le mord à la jambe. Il meurt immédiatement. La colère avait surgi chez lui. Il allait sauver et protéger les autres. Il allait tuer le serpent, mais le serpent était beaucoup plus adroit. Le serpent était beaucoup plus rapide. Le serpent l'a attrapé bien qu’il soit armé et l'a tué. Le serpent s'est rapidement échappé de nouveau dans les buissons, hors de la vue des autres deux Shaumbra.

Les deux Shaumbra restant ont enterré leur ami. Ils ont fait la cérémonie. Ils ont pleuré. Alors ils ont décidé de continuer sur la route, deux Shaumbra, un homme et une femme. Ils ont continué de marcher et d'apprécier le jour, mais maintenant cela a pesé lourd sur eux - les événements d'un Shaumbra qui a été effrayée et est retournée au village en courant et pour l'autre une mort prématurée. Ils ont continué à marcher, et comme vous savez déjà, le serpent est revenu de sous les buissons rampant sur la route, et s'est mis de nouveau directement en face de la femme qui est restée.

La femme Travailleur de la Lumière qui est restée a décidé d'utiliser une façon différente cette fois. Au lieu d'essayer de détruire le serpent, elle parlerait au serpent à travers ses craintes et sa colère. Elle s'est mise à genoux sur la route, juste hors de la portée du serpent. Elle a dit : « Oh, cher serpent, tu dois avoir eu une enfance difficile ! (un bon nombre de rire dans l’assistance) Cher serpent, je lève mes mains maintenant, non pour t'attaquer, mais pour t'envoyer de l'énergie, et de l'amour, et je te guérirai de toutes les blessures de ton enfance tumultueuse. Ah, cher serpent, j'imagine que ton père te battait, et c'est pourquoi tu es tellement fâché et en colère. (rires de l’assistance) Mon cher serpent, je vais te chanter une berceuse pour te rendre la sensation meilleure, pour guérir ton serpent intérieur. (plus de rires dans l’assistances) ».

Maintenant, le serpent s'enroule vers l'arrière et a un regard intriguant sur son visage, un regard quelle que peu mystérieux. Voici un être humain qui n'affichait pas de colère. Voici un être humain qui essayait de le changer. Voici un être humain qui essayait de le traiter. (plus de rires dans l’assistances) Le serpent l'a regardée, et il a fait un grand sourire.

Et la femme Shaumbra a pensé « Je suis en contact avec lui, cœur à cœur. Regarde. Il sourit ». Soudainement le serpent a sauté et l'a mordue. Elle est morte immédiatement (quelques rires dans l’assistance) et le serpent s'est retiré de nouveau sous les buissons, riant et riant et riant en lui-même. « Voici un être humain, qui essaie de changer le monde et de me changer. Elle était la plus facile de toutes mes cibles ! ».

Maintenant, le Shaumbra restant nous le nommerons Samuel. Maintenant, Samuel a enterré ce Travailleur de Lumière, cet ancien guérisseur. Samuel l'a enterrée. Et il a été tout concerné maintenant. Il s'est interrogé sur cette route de l'ascension, Enlightenment Parkway. Ce n'était pas une si bonne chose après tout, parce que maintenant une de son groupe avait été chassée dans la crainte et deux avaient été tués. Il s'est reposé et a pensé pendant un certain temps pour savoir s'il devait continuer sur la voie. Enfin il se dit : « C'est si profond dans mon être et profond dans mon âme que je dois continuer ».

Il a continué à marcher, en quelque sorte plus soigneusement et plus prudemment qu'il ne l’avait fait avant, mais il a continué de marcher. Et comme vous le savez déjà, après une courte période de temps, le serpent a rampé de sous les buissons de nouveau, se sentant maintenant plus fort et plus puissant parce qu’il avait chassé les autres d'une façon ou d'une autre. Le serpent est venu directement en face de Samuel. Le serpent dit : « Je ne te permettrai pas d'aller plus loin sur la route. Comme les autres avec qui vous aviez l'habitude de marcher, je vous tuerai maintenant ».

Maintenant, Samuel était tout comme chacun de vous ici. Samuel avait été si diligent en intégrant sa divinité intérieure, sa recherche de son individu vrai et en restant dans son moment divin. Samuel s'est rappelé quelque chose qu'il avait appris, même dans ce moment terrifiant. Samuel a regardé le serpent dans les yeux, le serpent qui était enroulé et prêt à mordre. Le serpent imbu de son pouvoir avait le sang de l'autre humaine qui dégoulinait de sa bouche. Il était très ravi avec tout ça.

À ce moment Samuel se dit à lui-même : « Je dois m’approprier ma divinité. Ca ne me concerne pas. On m'a dit cela. Je dois m'approprier et être dans un endroit d'équilibre. Je dois respirer en dedans - plutôt rapidement ici maintenant (bref rire) Je dois respirer dans ma divinité, c'est ce que j'ai appris comme étant la vérité ».

Caché de Samuel ou du serpent, un aigle survolait l'espace, observant la série d'événements. Au moment où Samuel a pris une grande respiration, l'aigle a plongé vers le bas, saisi le serpent avec ses griffes fortes et vigoureuses, s'est envolé vers le haut à des centaines et des centaines de pieds dans les airs, a fait des cercles et des rotations avec le serpent criant et se lamentant entre ses griffes. Alors l'aigle a relâché le serpent mort sur la terre.

Samuel respire encore, mais cette fois, avec soulagement. Il a continué de marcher sur sa voie et a pensé aux événements très étranges de ce jour. Il a contemplé tout ce qui s'était produit. Il a pensé à l'aigle, qui avait vraiment été là tout le temps, attendant le moment approprié pour venir, attendant le moment approprié pour que Samuel soit dans son équilibre et sa divinité.

Samuel a continué de marcher sur la voie d'accès de l'éclaircissement, quand soudainement un autre serpent est apparu. C'était un parent du serpent qui a été tué. Ce nouveau serpent était très, très fâché. Ce nouveau serpent a sorti des buissons et s'est arrêté directement devant Samuel. Il était presque deux fois plus long que le premier serpent. Il s'est enrôlé devant lui, et a dit : « Je vais sûrement te tuer maintenant, parce que tu as tué mon propre parent. J'aurai ma vengeance. Je dois le faire, parce que c'est la voie de notre dieu serpent. Nous nous vengeons de tout ce qui nous heurte et fait mal ».

Maintenant, Samuel avait beaucoup pensé tout au long de sa promenade, depuis que le premier serpent a été tué. Il a su que c'était un moment béni et sacré lorsque l'aigle est descendu. Il a également su que c'était un acte divin, et il a su qu'il y avait plus à apprendre de tout cela. Ainsi tandis qu'il marchait le long de la route, pensant, il lui est venu des questions dans son esprit. « Qu'est-ce que je devrais savoir à propos des événements du serpent ? Qu'est-ce que je devrais faire si cela m'arrivait encore une fois ? ». Il a écouté en dedans les réponses à ses questions. Il a su que les réponses viennent toujours d'en dedans.

Samuel a su qu'il ne pouvait pas simplement juste fermer ses yeux et souhaiter que l'aigle vienne de nouveau. Il a su qu'il était temps de prendre vraiment la propriété de sa divinité. Il regarde le serpent dans les yeux et dit « Cher serpent qu'est-ce que tu recherches ? Pourquoi es-tu sur ma voie ? ».

Le serpent a été surpris ! Aucun humain n'avait jamais posé cette question. Les humains avaient agi dans la crainte ou la colère ou parfois avec stupidité, mais ils n'avaient jamais affiché ce genre de sagesse. Ils n'avaient jamais demandé : « Pourquoi es-tu sur ma voie ? Qu'est-ce que tu as pour moi ? ».

À ses questions, le serpent a répondu, « Cher Samuel, je suis toi. Je ne suis pas différent de toi. Je ne suis pas un simple reptile externe. Je suis ton obscurité, et je viens ici aujourd'hui pour me tenir dans ta voie parce que toi, Samuel, n'aimes pas le changement. Toi, Samuel, détiens des questions et des informations importantes refoulées qui ont besoin d'être abordées. Je suis ici comme un messager pour t'aider à apporter tes préoccupations à la surface. »

Samuel pensa pendant un moment et alors demanda au serpent : « Mais si c'est si simple, si c'est si simple, alors pourquoi le premier serpent a-t-il tué et a-t-il effrayé les autres humains? Pourquoi ne pouvais-tu pas venir à nous et nous expliquer pourquoi tu es ici ?. »

Et le serpent a secoué sa petite tête (rires de l’assistance) et a dit : « Ce n'est pas de cette façon que l'énergie fonctionne. C'est seulement quand on nous demande, seulement quand vous avez assez de curiosité, seulement quand vous ouvrez la porte en posant les questions, que nous pouvons répondre. Nous ne voulons pas être changés. Nous ne voulons pas être attaqués. Mais quand un humain vient à nous - le serpent qui est en dedans - et demande, alors nous devons répondre. Nous devons partager. »

Ainsi Samuel a maintenant compris sa propre puissance, son propre équilibre, et il a compris pourquoi le serpent avait été envoyé là en premier lieu. Ils ont parlé pendant plusieurs, plusieurs et plusieurs heures. Samuel a appris beaucoup par cette expérience au sujet de lui-même. Il a vu l'obscurité et les craintes qui étaient en lui, exprimées par le serpent.

Quand ils eurent terminé, Samuel dit au serpent, « Je ne t'aime toujours pas. Je n'aime toujours pas quand tu apparais sur ma voie. Je n'aime toujours pas ce que tu représentes. Mais, maintenant je sais que tu viens comme un cadeau. Maintenant je sais qu'il y a une raison pour ton existence, et maintenant je sais comment m'adresser à toi et ce que je dois faire ».

Samuel a continué sur sa voie. Il y avait un serpent occasionnel mais rare qui a essayé de l'arrêter. Il a compris que c'était juste un test de son propre être pour voir s'il restait toujours dans son équilibre. Mais maintenant, chaque fois qu'un serpent est apparu devant Samuel, il a souri et a dit : « Pourquoi es-tu ici ? Qu'est-ce que je devrais savoir ? Pourquoi es-tu ici ? Qu'est-ce que tu veux ?. »

(pause)

Chers amis, cette histoire a beaucoup d'éléments énergétiques en elle. Il y a beaucoup de métaphores et symboles contenus dans ces mots. Ce serait une bonne chose pour vous de passer tout cela en revue de temps en temps.

… L'obscurité en vous cherche à se libérer. L'obscurité est le serpent qui se repose à vos pieds en ce moment. C'est le serpent de l'histoire de Samuel.

Comme vous entrez dans votre nouveau mode d'ascension, il y a encore des difficultés. Il y a encore du déséquilibre. Ils apparaîtront, mais comprenez, comme Samuel est venu à comprendre, que l'obscurité, à son niveau central, qu'il y a des informations et des énergies en vous qui recherchent la libération. C'est tout.

Si vous maintenez un déséquilibre de la peur en vous, l'obscurité vous fera décamper à toute vitesse au village d'où vous êtes venu. Si vous maintenez des craintes et que vous leur permettez de vous faire oublier tout ce que vous avez appris, pour vous secouer dans votre centre, vous retournerez vers le village, de retour à votre sécurité. Ce serpent de crainte et d'obscurité qui vous a effrayé n'a pas obtenu ce pourquoi il était venu. Il essayait de vous effrayer, mais en réalité il regardait vraiment pour être attaqué.

L'obscurité cherche la libération. Elle a des voies insidieuses pour le faire. Elle a des voies endommageantes et estropiantes de le faire. Mais allez directement au centre et comprenez que l'obscurité en vous cherche à être libérée. Vous comprendrez alors les événements dans le monde autour de vous. Vous comprendrez ce qui se produit avec la situation actuelle en votre monde. L'obscurité cherche à se libérer !.

Quand vous essayez de détruire le serpent comme a fait le deuxième, Travailleur de la Lumière mâle, quand vous l'approchez dans la colère, il vous projette dans le déséquilibre. Vous avez découvert cela en vous-même. Quand vous êtes fâché, quand il y a quelque chose qui se produit en dedans et que vous devenez fâché en vous-même, vous détruisez, vous perdez ! La colère est un déséquilibre. Comprenez ceci quand le serpent se tient devant vous, et que vous êtes fâché, et vous sortez votre couteau, et dites : « Je te couperai la tête. Je vais te tuer ici-même ». Même si vous parvenez à tuer le serpent, il reviendra à travers ses parents. Il sera là, parce que l'obscurité cherche à être libérée. Vous avez seulement infligé la colère et la douleur là-dessus. Mais il persistera. Il sera là. Il sera dans votre voie de l'ascension et de l'éclaircissement. La colère ne résout pas le problème.

…Maintenant, jetons un coup d'œil chez le troisième Travailleur de la Lumière, la femme guérisseuse. Son objectif était de changer le serpent. Elle a voulu traiter le serpent. Le serpent a voulu être libéré, mais pas de cette façon. Le serpent ne voulait pas être changé pour s'adapter à un certain moule. Le serpent ne voulait pas la sympathie. Le serpent ne voulait pas une guérison type bonbon qui travaille seulement en surface. Le serpent était blessé en dedans, l'obscurité en vous. Le serpent veut de réelles, directes et vraies réponses, et de l'énergie de vous. Il n'a pas besoin d'un certain type pelucheux de guérison.

… Notre troisième Travailleur de la Lumière, la femme thérapeute, n'a pas montré une force interne. Elle n'a pas tenu sa divinité. Elle était dans le déséquilibre. Elle essayait de changer quelque chose, essayant de changer le monde et de le transformer avec un ordre du jour qui lui était propre, essayant de le changer pour se conformer à une certaine image de la façon dont elle a voulu qu'il soit. C'est pourquoi le serpent l'a mordue et l'a tuée.

Samuel, le quatrième Travailleur de la Lumière qui a été équilibré dans l'énergie mâle et femelle, a su, dans un moment terrifiant et difficile, qu'il ne pourrait pas penser assez rapidement pour tirer tous ses outils qu'il avait en dedans une fois confronté avec le premier serpent. Mais il a su une chose qui était simple - respirez, respirez dans sa divinité. Comme vous pratiquez ceci chaque jour, cela devient une chose inconsciente. Pendant que vous respirez en dedans, la divinité arrive.

Samuel a su dans ce moment que le souffle lui apporterait un équilibre et l'ancrerait à sa divinité. Et ce qui s'est produit, ce qui s'est produit c'est que l'aigle avait toujours été là avec un œil scrutateur, attendant toujours pour obtenir un morceau du serpent, mais attendant la bonne occasion. Cela a ouvert la porte. Un événement extérieur s'est produit, apparemment extérieur, événement qui a gardé Samuel d'une certaine mort. Mais il a également eu la sagesse pour savoir qu'il devait comprendre la raison pour laquelle le serpent avait été là en premier lieu. C'est pourquoi, dans son voyage sur la route, il a pris du temps à penser pourquoi le serpent était là. Il connaissait comme vous le savez, que c'était là pour une raison. C'était là pour une raison.

Quand l'obscurité est soulevée, et la crainte est soulevée, et que le serpent monte en vous, possédez votre divinité. Respirez-la en dedans. Restez dans votre équilibre. N'essayez pas de changer quelque chose que vous ne comprenez pas tout à fait encore. N'essayez pas de le détruire. Ne fuyez pas loin de la crainte. Tenez et possédez votre divinité. Demandez à l'obscurité en vous pourquoi elle est là, quels besoins doivent être libérés.

Il y a un déséquilibre d'énergie en vous qui a besoin d'être travaillé. Peut-être il y avait un vieux remords. Vous n'avez pas besoin d'aller de nouveau dans les vies antérieures pour savoir exactement ce que c'est. Ce serait un gaspillage de temps et d'énergie. Mais, il y a peut-être un vieux remords ou une culpabilité. Ou peut-être que cela fait partie d'une sagesse qui n'est pas entièrement complétée, ainsi elle se tient dans le déséquilibre en vous. Le serpent viendra au moment opportun vous faire savoir qu'il y a quelque chose dans cela qui doit être libéré.

…Quand l'obscurité vient à vous sur la voie de l'éclaircissement et de l'ascension, possédez votre divinité. Tenez-la. Respirez en dedans et demandez ce que vous devez savoir. Et comprenez en tout temps qu’il s’agit de libérer et de transmuter une vieille énergie.

Regardez le monde en ce moment. Il y a de vieilles énergies qui doivent être libérées, les vieilles énergies qui ont besoin d'être travaillées. Elles ne viennent pas vous dire : « Nous sommes blessées à l'intérieur. Dites-nous ce que nous devons faire pour nous libérer ». Cela ne fonctionne pas comme cela. Pendant que Cauldre appelle ce type d'énergie, s'il est en vous ou dans le monde extérieur - il est comme des cancrelats spirituels. Ils vont, et ils se cachent. Ils se cachent en vous, ces obscurités, ces serpents. Ils se cachent dans des cavernes. Ils représentent une vieille énergie de la terre qui doit être libérée. Vous devez vous adresser à eux avec la force. Vous devez le faire dans l'équilibre ; autrement il éclatera en vous.

Il y a de vieilles énergies non équilibrées de la terre concernant la dualité initiale du mâle et de la femelle. Il est temps pour eux de changer. Les choses ne peuvent pas continuer sans ces changements. Alors que se passe-t-il ? Ils remontent à la surface.

…Chers amis, nous savons que cette voie est difficile parfois, mais nous savons que chacun de vous a acquis la sagesse, la force, l'équilibre et les propriétés nécessaires pour la manipuler.

par bisounours